Mariano Angelotti

Mariano est un peintre qui aime laisser trainer son regard sur les choses qui nous sont devenues indifférentes. Ces choses que l’on ne regarde plus ou plutôt que l’on ne prend plus le temps de regarder. Du simple grillage qui sépare deux terrains, au portail en fer installé pour signifier que là, la terre ne nous appartient plus. En passant par des chemins tracés dans les forêts par la répétition de nos passages ou les restes d’un parcours d’arbo-escalade suspendu et révélé par la chute des feuilles à l’autonome. Des paysages quotidiens qui nous invite à réfléchir sur notre façon d’habiter, d’appréhender, de façonner le monde : d’être au monde.